Créer mon blog M'identifier

Le bonheurs même par une journée pluvieuse

Le 25 November 2018, 09:00 dans Lifestyle 0

https://i.pinimg.com/736x/86/08/a7/8608a734e122e897dab5c0f3909fc5f9.jpg

Je pense que nous aimerions tous rendre une journée pluvieuse plus heureuse, n'est-ce pas? Voici quelques conseils:

1. Le sentiment de dépression vient principalement de la grisaille des journées pluvieuses. Alors éclairer votre intérieur pour moins de grisaille: lampes tamisées, bougies avec odeur cocooning de lin ou de coton.

https://i.pinimg.com/originals/8c/0c/c2/8c0cc28845f05afa16100b4c25f507ce.jpg

2. Soyez entouré(e): quoi de plus chalereux pour combattre la grisaille que d'être entouré par ses proches. Après-midi créatives, jeux de sociétés ou cuisine, inviter à prendre le thé, n'importe quelle excuse tant qu'on est ensemble.

3. Portez les bons vêtements: si vous envisagez d'aller dehors, portez plusieurs couches pour ne pas avoir froid. 2-3 épaisseurs vous maintiendrons au chaud: top en coton léger à manches longues, pull en laine et un gilet épais devraient suffir. Equipez-vous des vêtements de pluie de base: jolies bottes en cuir pour ne pas se mouiller les pieds, coupe-vent à capuche, une écharpe ou au moins un foulard, et un parapluie de sac au cas où (surtout si vous ne portez pas de veste à capuche). En lien avec la l'éclairage de la maison, portez des vêtements de couleur pour effacer la grisaille.

https://psyentificnonsense.files.wordpress.com/2013/01/o91qbmhi1cu.jpg

4. Pratiquer le hygge danois: si vous êtes en intérieur (chez vous ou chez un proche), profitez-en pour en faire un moment hygge. Si vous avez des tâches ménagères à accomplir, mettez de la musique entraînante ou détente pour vous motivez. Savourer un gâteau maison et un chocolat chaud à la cannelle ou un thé vêtu(e) de votre meilleur pull cocooning, devant un film ou une série que vous appréciez avec vos proches; ou encore en lisant un livre. Hygge garantie! Sinon profitez-en pour écouter la pluie qui tombe sur le toît et faire une sieste dans les bras de votre moitié.

https://i.pinimg.com/236x/3d/66/63/3d666389767c2eff4ba2c6b28e9d8982.jpg

Malgré le "mauvais" temps, n'hésitez pas à enfiler les bottes pour sortir et à faire une balades en forêt avec vos enfants. Ne laissons pas la pluie nous empêcher de faire quoique ce soit!

***

http://arredamentoshabby.it/wp-content/uploads/portaombrelli-shabby-bianco.png

Les réseaux sociaux ou la "vitrine" de nos vies

Le 7 November 2018, 02:55 dans réseaux sociaux 0

Je tenais à écrire cette article suite aux déclarations d'un artiste qui parcourt le monde et qui a récemment déclaré qu'il anime beaucoup ses réseaux sociaux, donnant l'impression que tout va bien. Mais qu'il manquait des choses dans sa vie, comme vivre le bonheur d'avoir une femme et de fonder une famille. Ce qui lui est difficile à faire étant donné qu'il voyage tous les week-ends dû à son travail. En effet, cette artiste est quelqu'un que je suis régulièrement car je suis très admiratrice de son travail. Lui et sa partenaire m'inspirent beaucoup et me font rêver. Chaque fois que je visionne une de leurs vidéos (car oui Youtube est aussi un réseau social), ils projettent beaucoup de bonheur et de joie. Et cela me montre presque la vie parfaite que j'aimerais (ainsi que d'autres peut-être) avoir. Mais n'oublions pas que dans la vie des artistes, le résultat final et les paillettes ne constitue que la partie immergée de l'iceberg et que les 70% restant représentent beaucoup de travail, de recherche de sponsors et de mauvais côtés.

Les réseaux sociaux ont-ils changé votre vie ? - Marie Claire

Les réseaux sociaux nous montre la belle facette de nos vies et les bons moments. Ce sont la "vitrine" de nos vie. Parce qu'en effet la vitrine d'un magasin ne montre que les plus beaux articles de la dernière collection; elle "représente quelque chose de manière positive". Ce qui parfois conduit à de la jalousie ou pire, à une baisse de l'estime de soi et à de la dévalorisation de la part de ceux qui les visionnent. Cela conduit inconsciemment à la comparaison. Ne visionner que les bons moments d'une vie d'une personne ne signifie pas que tout se passe toujours bien dans sa vie.

Je sais un peu de quoi je parle car je vis actuellement en Nouvelle-Zélande. Je fais parfois quelques vidéos et poste certaines photos sur les réseaux sociaux. Et beaucoup de mes amis en France me disent que j'ai l'air de m'éclater. Mais cela cache aussi certains moments d'ennui, de sollitude et quelques frustrations. Des endroits à visiter et des soirées où aller sans avoir toujours quelqu'un avec qui les partager et se retrouver parfois à y aller seule. Et ce sont les choses qui ne me ferait pas rester vivre en Nouvelle-Zélande. Car il n'y a rien de plus important pour moi que d'être bien entourée. Je suis partie seule et je n'ai pas réussi à me constituer un réseau de proches assez solides en Nouvelle-Zélande pour être réellement épanouie au quotidien. Et je sais que cet entourage de qualité je le retrouve en France, notemment par ma famille et des amis sur qui je peux compter et qui ont les mêmes centres d'intérêt.

***

Une personne de mon entourage qui a quelques problèmes d'obéissance avec son adolescent, me disait que cela créer de l'envie lorsqu'elle lit des post Facebook de ses amis racontant que leurs enfants leur avaient apporter le petit-déjeuner au lit et autres éléments de bonheur de famille "parfaite"... Il est donc flagrant qu'en surfant sur ces réseaux sociaux nous nous comparons, ressentons de la jalousie en nous demandant "Et moi...?". D'après cette article « Le bonheur de nos amis étalé sur Facebook contribuerait à nous rendre malheureux ». Le bonheur des uns ferait-il le malheur des autres? L'article explique que "la vie des internautes peut paraître idéalisée alors que la réalité est différente. Les individus partagent effectivement des contenus qu’ils choisissent, ce qui donne l’illusion (on en revient à ma "vitrine") d’une vie heureuse et sans problème" (cf: mon exemple sur la Nouvelle-Zélande).

Dites-vous bien que les photos et/ou vidéos que vous voyez ne sont que 1 à 5 minutes de la journée de quelqu'un, et qu'il a tout le reste du temps pour ne pas forcément se sentir épanouie voir heureux dans la vie qu'il mène. Alors retenez qu'on ne poste pas sa vie sur les résaux sociaux, mais uniquement nos bons moments. Je trouve que cela fait toute la différence entre le réel et le virtuel.

***

Le tout, je pense, est de savoir pourquoi nous utilisons les réseaux sociaux. Certains l'utilisent pour faire la promotion de leurs activités et attirer le plus de personne possible. Personnellement, étant très engagées dans le développement durable, je les utilise pour faire passer des messages et dénoncer certaines choses (oui il y a des bons côtés aux réseaux sociaux). Mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée de les utiliser pour se divertir en visionnant la vie des autres.

De plus selon moi, ceux qui postent tous les jours leur "vie" sur les réseaux sociaux sont ceux en quête de reconnaissance qui n'aime pas leur vie en réalité. Ils ont besoin qu'on les envie et qu'on leur rappelle combien leur vie est géniale quand ils ne se sentent pas en phase avec celle-ci. Parce que quand on a vraiment une vie remplie, on n'a pas le temps d'aller poster sa dernière activités sur les réseaux sociaux! Alors un conseil: désabonnez-vous de ce qui ne vous intéresse pas et ne gardez que ce que vous prendrez plaisir à lire ou à visionner et qui n'impactera pas négativement votre vie. Cela vous permet de rester "ami" avec certains proches sans tout savoir de leur vie. Et puis déconnectez! Plutôt que de visionner leur vie virtuellement, pourquoi ne pas prendre un café avec vos proches pour en parler de vive voix?! Rien de mieux que la convivialité ^^

***

Rentrée littéraire, musicale et série 2018

Le 10 October 2018, 08:02 dans Livres 0

http://data.whicdn.com/images/27200164/large.jpg

Voici quelques livres que je vous recommande chaudement en cette rentrée 2018:

Le livre du Lykke: le tour du monde des gens heureux - Meik Wiking

Pour ceux qui ont aimé "Le livre du Hygge" ;)

Cupcakes and cashemire at home - Emily Schuman

An English book not yet translated in French... but I hope soon so that you can enjoy it properly.

Une question d'équilibre - Mathilde Lacombe

Ecrit par la co-fondatrice de Birchbox, voici un livre de dévelloppement personnel sur comment concilier tous les aspects de notre vie (pro, perso, familiale,...), . Un petit livre qui nous montre qu'être épanouie dans notre vie pro' et avoir du temps pour sa famille est possible.

The Lazy Girl's Guide to Living a Beautiful Life - Matilda Rice

Un livre "personnel", dans le même esprit qu'Une question d'équilibre, rédigé par la gagnante Bachelor de Nouvelle-Zélande. Un livre dans l'air du temps (disponible uniquement en anglais pour le moment).

 

Ranger: l'étincelle du bonheur - Marie Kondo

Voilà une auteure japonaise que l'on ne présente plus en terme de conseils rangement. Si vous avez aimé son première ouvrage, n'hésitez pas!

Les hommes viennent de mars, les femmes viennent de Vénus - John Gray

Un livre qui devrait être obligatoire à l'école et une matière à part entière: les relations entre hommes et femmes. Un petit livre qui permet de décripter le langage codé du sexe opposé, et qui sauverait (et sans doute sauvera) plus d'un couples ;)

***

Crítica de Las chicas del cable temporada 2, ya en Netflix ...

Question série, en voici une découverte récente qui nous replonge dans le Madrid des Swingging 20's (Olé!): Les Demoiselles du téléphones (ou Las chicas del cable en VO). A travers l'embauche de 4 femmes en tant que standardistes dans une banque, elle nous montre surtout la duretée de la vie des femmes de cette époque grâce à 4 stéréotypes. Pour tout ceux qui ont aimé Gadsby le Magnifique ou  Downtown Abbay. A retrouver sur Netflix et à voir en VO pour les hispanophones!

***

How To Hygge (Or: 29 Ways To Actually Enjoy Winter)

Petite playlist du moment:

Cotton club remix - Better place

Leon Bridges - Bad bad news

Victor Davies - So good for me

Khalid - Coaster

Voir la suite ≫